Dossiers            Débats          Fiches de lecture

Référente: 
Johanna HENRION    johannaandco@hotmail.fr
Formatrice valeurs de la république et laicité
Bienvenu(e)s sur la page « sexualités-mixité-choix de vie» qui regroupe différents apports scientifiques, sociologiques, psychologiques,permettant d’éclairer et de définir ce que nous entendons par « sexualités, mixité et choix de vie » dans la vie sociale, intime et professionnelle des citoyens. Tout d’abord, entendons-noussur les objectifs de cette thématique. lire la suite


FORMATION      Mme Henrion-Latché Johanna
Professeur Formateur Académique ; docteure en SHS, attachée de recherches, conférencière ; formatrice valeurs de la république et laïcité.
Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) rattaché au ministère de la cohésion des territoires vous propose une formation de deux jours, gratuite, réunissant le travail de plusieurs ministères, du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) et l’Union sociale pour l’habitat.  Elle est destinée aux acteurs de terrain, en contact direct avec les publics. Elle vise à répondre à leur besoin de qualification et d’accompagnement sur l’application du principe de laïcité dans les situations professionnelles et sociales qu’ils rencontrent au quotidien.

Un bilan mitigé du quinquennat sur l'égalité femmes-hommes
Si des avancées ont eu lieu, elles restent insuffisantes, estime l'association laboratoire de l'égalité, dans un état des lieux publié mardi 10 janvier.
Malgré le volontarisme affiché par la gauche depuis son arrivée au pouvoir, un très long chemin reste à parcourir pour atteindre l'égalité entre les femmes et les hommes.


la Fondation des Femmes,
avec moins d'un an d'existence, a reçu le 10 octobre le trophée Pro Bono 2016 de la part, sauf erreur, du barreau de Paris.
L'explication de cette belle distinction se trouve dans la pièce jointe avec tous les liens pour en savoir plus (en bleu sur le document).
C'est un beau succès de cette Fondation.


Egalité filles-garçons dans la société
Citoyenneté Active Lorraine a organisé la journée de travail, d’échanges et de réflexion sur le thème de l’égalité filles-garçons dans la société : construction de l’identité et éducation à l’égalité. Le mercredi 28 septembre 2016 de 9h à 16h30 Lycée Stanislas
Nous vous proposons les premiers actes de cette journée , le temps de recevoir l'ensemble des données (synthèse, écrits des intervenants, photos et vidéos ...)
Chaynesse KHIROUNI Députée de Meurthe-et-Moselle => bilan réalisé dans le cadre des travaux de la Délégation aux droits des femmes de l'Assemblée nationale.   Site Assemblée Nationale

Donc à suivre régulièrement juqu'à l'ouverture d'un dossier finalisé ...


La femme indépendante par   Henrion-Latché Johanna
Simone de Beauvoir, réed. 1976 – extrait du Deuxième Sexe.
Pourquoi visiter la pensée de Simone de Beauvoir, l’année du trentième anniversaire de sa disparition ?


Les organismes, associations et numéros utiles en France et en Meurthe et Moselle de soutien aux femmes, concernant les violences, les inégalités, la vie professionnelle et l’éducation.

ER du 5 juin 2016
Marche gaie et revendicative, ce samedi 4 juin 2016, 500 joyeux militants de la Gay Pride ont défilé dans les rues hier après-midi pour le respect de la différence.



Mixité
La Mixité dans le système scolaire par Yvette Hanot

Extrait = > L’établissement de la mixité se fait par l’ordonnance du 6 janvier 1959. Pour Antoine PROST « de toutes les révolutions pédagogiques la mixité est une des plus profondes ». La loi Haby en 1975 rend obligatoire la mixité au sein de l’école.



la Fondation des femmes
Les associations qui œuvrent pour les droits des femmes se comptent par dizaines en France. Pour l'égalité professionnelle, l'insertion, contre les violences faites aux femmes, contre l'exclusion, les mutilations sexuelles, l'isolement... Mais toutes n'ont pas la culture du lobbying. Bien souvent, le bénévolat reste le carburant principal de leur mission. Les associations demandent peu d'argent, réclament et exigent rarement. Les directeurs de com' et les financiers pointus rôdent – en général – peu dans leurs quartiers.

Johanna HENRION
Sexisme et égalité filles-garçons :
penser les inégalités et les discriminations de sexe tout au long de la vie.

1 Sexisme et égalité filles            Le sexisme en question            Les trois grandes formes du sexisme

Les stéréotypes dans l’éducation
En effet, si l’on nous demandait de décrire spontanément ce qui nous vient à l’esprit lorsque l’on nous parle de «métiers de filles» et «métiers de garçons», que dirions-nous ? N’aurions-nous pas à l’esprit les mots infirmière, aide à domicile, secrétaire, coiffeuse... puis ceux de garagiste, plombier, VRP ou encore chirurgien... ?

Filles et garçons à l'école : une égalité à construire !
Parmi ces luttes (racisme, homophobie, etc), se trouve celle de l’égalité filles-garçons, entendue comme le principe d’éducation, d’enseignement égalitaire, dégagé des stéréotypes et des préjugés et permettant de personnaliser le parcours de l’élève en fonction de ses compétences, de la maternelle à la terminale.....

Les dates marquantes de l’égalité hommes-femmes dans la vie sociale, professionnelle et démocratique.

1944 : Les femmes obtiennent le droit de vote et l’éligibilité. (Ordonnance du 5 octobre, 1944 sous le gouvernement provisoire de la République française) ..............


À la découverte des mosos, cette tribu où les femmes décident de tout

Aux confins du sud-ouest de la Chine, non loin de la frontière Tibétaine, réside un peuple qui intrigue le reste du monde pour ses coutumes, mais surtout pour sa vision de l'amour et de la relation intime. Les Mosos sont le dernier peuple matriarcal et ont gagné le titre de communauté-modèle à l'occasion du cinquantième anniversaire de l'ONU.






Il faut encore se battre pour affirmer que le sexe est un sujet politique

Dans Sexpowerment – Le sexe libère la femme (et l’homme), l’auteure et journaliste Camille Emmanuelle, spécialisée dans la culture érotique et féministe, s’interroge sur les contradictions inhérentes à la réflexion sur la sexualité féminine. De l’importance de l’éducation sexuelle au décryptage des objets pop comme le fessier de Kim Kardashian, elle met en lumière comment la libération sexuelle est nécessaire au combat contre les inégalités et stéréotypes homme-femme.



L'APPAS se donne pour mission de faire entendre la voix des personnes "handicapées" souffrant d'isolement et de misère affectifs et sexuels et de leur permettre d'accéder à l'expérience de l'exploration et de la découverte de leur corporéité à travers l'écoute, le toucher, les massages, les caresses et, si c'est leur choix et leur demande, par l'accompagnement sensuel et sexuel.
Ce site est aussi le vôtre et nous comptons sur vous pour le faire évoluer, l'alimenter de vos expériences et connaissances et le partager au plus grand nombre.
Fac de droit de Nancy, Caroline Zorn (avocate au barreau de Strasbourg), Bruno Py (Juriste) et Marcel Nuss, (Président fondateur de l'APPAS), nous parlent d'accompagnement sexuel.


CERVEAU, SEXE, ET QUELQUES PRÉJUGÉS
Malgré l'avancée des connaissances en neurosciences, les idées reçues sur les différences cérébrales entre les femmes et les hommes n’ont pas été balayées. Ces discours laissent croire que nos aptitudes et nos personnalités sont câblées dans des structures mentales immuables. Or, les progrès des recherches montrent le contraire : le cerveau, grâce à ses formidables propriétés de plasticité, fabrique sans cesse des nouveaux circuits de neurones en fonction de l'apprentissage et de l'expérience vécue. Rien n'est jamais figé dans le cerveau, quels que soient le sexe et les âges de la vie.



Journée internationale contre l'homophobie, le 17 mai







Débats




Fiches de lecture



Le Deuxième Sexe est un essai existentialiste et féministe1, paru en 1949, l’année des 41 ans de son auteure, Simone de Beauvoir. Cet essai, divisé en deux tomes, est considéré comme une œuvre majeure de la philosophie.
L’angle d’attaque choisi par Simone de Beauvoir est celui de l’existentialisme. Ainsi, son essai n’est pas un simple constat sur la situation des femmes après la Seconde Guerre mondiale ; c’est une œuvre à teneur philosophique, riche de références littéraires, historiques, sociologiques, biologiques et médicales. Le credo qui paraît en filigrane tout au long des pages est bien qu’aucune femme n’a de destin tout tracé. Simone de Beauvoir, excluant tout déterminisme chez l’humain, s’intéresse donc autant à l’infériorisation de la femme en tant que fait, qu’à ses causes, qui ne sauraient venir de quelque ordre naturel. L’existentialisme implique aussi l’entière responsabilité humaine : ainsi, Beauvoir incrimine presque autant les femmes, dont elle dénonce la passivité, la soumission et le manque d’ambition, que les hommes, qu’elle accuse de sexisme, de lâcheté et parfois de cruauté. Elle estime en conséquence que l’émancipation féminine réussira grâce à la volonté solidaire des hommes et des femmes. Selon elle, les deux grands faits qui permettraient à la femme de s’émanciper sont le contrôle des naissances et l’accès au monde du travail.

Source Wikipédia



ANNIE ERNAUX         Mémoire de fille  
Collection Blanche, Gallimard    Parution : 01-04-2016
«J’ai voulu l’oublier cette fille. L’oublier vraiment, c’est-à-dire ne plus avoir envie d’écrire sur elle. Ne plus penser que je dois écrire sur elle, son désir, sa folie, son idiotie et son orgueil, sa faim et son sang tari. Je n’y suis jamais parvenue.»
Dans Mémoire de fille, Annie Ernaux replonge dans l’été 1958, celui de sa première nuit avec un homme, à la colonie de S dans l’Orne. Nuit dont l'onde de choc s’est propagée violemment dans son corps et sur son existence durant deux années. S’appuyant sur des images indélébiles de sa mémoire, des photos et des lettres écrites à ses amies, elle interroge cette fille qu’elle a été dans un va-et-vient implacable entre hier et aujourd’hui.



Les inROCKS

Dans Sexpowerment – Le sexe libère la femme (et l’homme), l’auteure et journaliste Camille Emmanuelle, spécialisée dans la culture érotique et féministe, s’interroge sur les contradictions inhérentes à la réflexion sur la sexualité féminine. De l’importance de l’éducation sexuelle au décryptage des objets pop comme le fessier de Kim Kardashian, elle met en lumière comment la libération sexuelle est nécessaire au combat contre les inégalités et stéréotypes homme-femme.




L'homme
~ expliqué ~ aux femmes



Tout semble avoir été dit sur les générations de femmes "libérées",  ambitieuses, décomplexées et libres de leur corps. Mais les hommes ? Où  sont les hommes ? Ceux qui savent combler une femme et bercer un enfant ?  De l'avis des femmes, ils sont difficiles à trouver. Pour leur  répondre, Vincent Cespedes ausculte la condition masculine aujourd'hui,  sans langue de bois ni tabou : pourquoi les hommes ont-ils peur de  s'engager dans une relation durable ? Pourquoi se font-ils reprocher  d'être égoïstes et lâches ? Comment concilier la tendresse et la  virilité ? la responsabilité et la passion ? les fonctions de bon amant  et de bon père, de prince charmant et de ménagère ? De Sigmund Freud à  George Clooney, en passant par les scénarios du " talk" et de la " date  ", des rituels de la drague et du couple jusqu'aux pièges de la  paternité, Vincent Cespedes explore avec une franchise désarmante et  beaucoup d'humour le nouveau continent inconnu du XXIe siècle: l'homme.




<= clic pour agrandir
Michel Foucault  La volonté de savoir + Dossier par Frédéric Rambeau ... folioplus
L’ouvrage coordonné par Jean-François Bert s’interroge sur la réception de l’ouvrage de Michel Foucault dont le projet est d’écrire une histoire de la sexualité. Comme l’indique, la quatrième de couverture, La Volonté de savoir, « traite d’un sujet hautement polémique dans la société française de l’après-1968 où l’émancipation sexuelle apparaît alors comme l’ultime et décisif combat. Comment, depuis le XIIe siècle, la sexualité est-elle devenue un enjeu de pouvoir, mais aussi un instrument de subjectivation ? C’est par un détour historique que Foucault en arrivera à remettre en cause l’idée de l’hypothèse répressive et son corollaire, celle de la libération du sexe. L’Occident, loin d’avoir censuré la sexualité, l’a inventée de toutes pièces. »



Haut de page